Zineb Sedira: Gardiennes d'images

Palais de Tokyo, Paris03/12/2010 - 02/01/2011

Zineb Sedira explore la mémoire individuelle et collective ainsi que l’enjeu des déplacements humains. Travaillant principalement avec la vidéo, la photographie et l’installation, l’artiste s’est penchée sur les questions de transmission, de langage, de mobilité ainsi que sur les représentations de symboles culturels et identitaires.

Avec le projet Gardiennes d’images, combinant documentaire filmé et installation, Zineb Sedira s’attache à proposer une revalorisation et une diffusion du travail photographique sur la révolution algérienne de Mohamed Kouaci, au travers des récits de sa veuve, Safia Kouaci. Celle-ci s’efforce depuis la mort du photographe en 1997 de préserver ces archives inestimables de l’histoire algérienne. Véritable collaboratrice et témoin privilégié de nombreux évènements historiques, Safia Kouaci sort ici de l’ombre pour devenir la figure centrale du projet de l’artiste.

Gardiennes d’images souligne la force des liens qui perdurent au delà de la mort ou de la solitude ainsi que l’importance de la voix de nos ainés et la fragilité de la mémoire.

Cette exposition a bénéficié du soutien de SAM Art Projects.