Felipe Arturo, Pensées de Caffeine

Biennale de Lyon
Commissaire : Claire Moulène
18.09.2019 – 05.01.2020

Artiste et architecte de formation, Felipe Arturo emprunte dans sa pratique des éléments aux arts visuels comme à l’architecture en relation avec l’urbanisme, l’histoire, l’économie et la géographie. Il est habitué des structures éphémères qui suscitent des espaces à investir autant par les êtres humains que par les plantes qui sont souvent, également, au cœur de ses recherches.

Pensées de Caféine est un projet partagé entre Rillieux-la-Pape et les usines Fagor, une promenade entre des territoires d’apparence distincte mais dont les histoires se répondent. Pour Veduta, il s’agit de « pensées » à partir de l’histoire du café et d’expériences et récits personnels avec la Coffea. Il souhaite ainsi générer une réflexion liée à la fois au nomadisme historique de la graine de café de l’Ethiopie à la Colombie, en passant par le Moyen-Orient ou l’Europe, à ses conséquences sociales, économiques et politiques, et, plus largement, aux liens perdus dans notre imaginaire collectif entre la plante et le breuvage. Grâce à sa résidence Sam Art Projects, il a pu intégrer le programme Veduta et mettre en oeuvre un véritable lien avec le quartier de la Velette. Il a rencontré, discuté, partagé avec les habitants et les élèves menuisiers et ébénistes du Lycée Professionnel Georges Lamarque pour créer avec eux un dispositif convivial associant plantes et usages (le grain et le café, le bois et l’arbre).

Cet espace activable à l’infini en fonction des attentes et désirs des habitants s’inscrit par ailleurs dans une réflexion commune sur l’avenir de la place Lyautey en cours de réaménagement suite à la destruction de deux tours d’habitation. Il est aussi le lieu de création d’un produit à la recette ancestrale à ingérer en vue de randonnées urbaines...