Image : Rodrigo Braga,  Sea Island , 2013, photographie 80 x 120 cm. © Rodrigo Braga

Image : Rodrigo Braga, Sea Island, 2013, photographie 80 x 120 cm. © Rodrigo Braga

 

RODRIGO BRAGA

« Mer intérieure »
Vernissage samedi 1er octobre 2016

En descendant auprès du bassin qui sépare le Palais de Tokyo du musée d’art moderne de la Ville de Paris, le visiteur sur les traces de Poliphile découvre une mer enclavée dont émergent d’imposants rochers. Au sein de cette scénographie étrange, la pierre claire avec laquelle Rodrigo Braga a envahi le bassin nous semble pour autant familière. Extraite d’une carrière de la région parisienne, elle a servi à construire la grande majorité des immeubles haussmanniens de Paris. L’artiste dévoile à travers cette roche l’épaisseur géologique de la capitale jusqu’à ses fossiles les plus enfouis. Les coquillages prisonniers des pierres sont la mémoire d’une mer préhistorique qui recouvrait le bassin parisien il y a plus de 45 millions d’années.
Rodrigo Braga est né à Manaus dans la forêt amazonienne en 1976. Ses performances et ses installations portent sur les relations de conflit et de communion entre l’homme, la nature et le monde animal.

Production SAM Art Projects, avec le soutien de Bouygues Bâtiment Ile-de-France, France-Lanord, Bichaton et Rocamat.
Dans le cadre de Nuit Blanche 2016

Commissaire d’exposition : Adélaïde Blanc